LPCG n° 204 - services du Département : la braderie commence !

éditorial du n° 204

LPCG n° 204

Le mois de juin connaît le temps des soldes, notre collectivité suit le mouvement. On sait que l’échelon départemental n’est pas voué à perdurer et ce que le gouvernement Valls projetait, le gouvernement Philippe veut l’achever. Il saborde les Départements en limitant à 1,2% l’augmentation du budget de fonctionnement alors que les besoins des populations croissent, les recrutements et salaires des agent·es sont bloqués (enfin pas tous…).

En réaction, en Ille-et-Vilaine se met en place une démarche « Capacité d’action 2021 »… formule de communication bien choisie pour ne pas dire « casse de nos services et de nos emplois ». Sous les jolis mots, voici ce qu’il faut entendre :
• « redéploiement des postes » : destruction d’une équipe ;
• « dégager des marges de manœuvre » : faire des économies sur votre dos ;
• « moderniser nos pratiques » : si vous n’êtes pas d’accord, c’est que vous êtes un peu vieille France et dépassé·es. Laissez la place aux jeunes qui savent innover ;
• « permettre la montée en compétence des agents » : confier aux C des tâches de B et aux B celles des A sans le salaire qui va avec ;
• « concentrer les énergies sur les tâches à forte valeur ajoutée » : privilégier le recrutement de cadres A (voire A+) au détriment des C et B ;
• « renforcer les collaborations et les mutualisations avec nos partenaires » : transférer vos missions vers l’externe ;
• « veiller à l’équité des services proposés » : partager la pénurie pour que tout le monde souffre un peu.

Et pour ceux qui pensent que « Capacité d’action 2021 », après tout, c’est un mal nécessaire :
• « la démarche ne recouvre pas l’ensemble des sujets d’efficience et de transformation » : tout n’est pas dans « Capacité d’action 2021 ». L’exécutif vous réserve encore quelques belles surprises !

Bref, les temps sont durs – certes, mais pas pour tout le monde ! – l’État est exigeant et intransigeant, mais d’autres choix sont possibles ! Cela dépend de chacun d’entre nous de se mobiliser pour défendre ce que nous avons obtenu de haute lutte par le passé.

Annonces

  • PDF